cite14Après une nouvelle crise, Hector Mac Keagh est retourné consulter sa voyante qui lui a fait voir Belinda une dernière fois. Celle-ci, avant de disparaître, lui a rappelé sa promesse d’aider celui pour qui elle l’a quitté, Cloxm Erreïp Osaba, le défenseur des droits de la communauté Braxzzl, emprisonné à Tumacana. Contraint de mettre sa rancœur de côté, le reporter à tête de castor essaie alors de retrouver son ami Michel l’éléphant, pour éviter que Vanita ne refasse une bêtise mais aussi pour qu’il revienne dans son équipe, au Telegraph, afin de poursuivre le combat des Braxzzls et faire la lumière sur l’affaire de contamination de l’eau dans la zone Covington, habitée par les extra-terrestres, qui a occasionné la mort de plusieurs d’entre eux sans que cela n’émeuve personne. Pendant ce temps, Bambell continue de tirer les ficelles de la ville depuis sa tour et Tigerman a fait disparaître 4 braxzzls pour récupérer leurs viscères et ainsi poursuivre ses recherches sur le secret de leurs fascinants pouvoirs…

Si vous avez aimé (ce dont on ne doute pas !) la saison 1, sachez que Les Humanoïdes Associés ont sorti simultanément l’intégrale de la seconde, et dernière, saison de Cité 14. Un superbe pavé (l’édition est vraiment jolie) de 350 pages qui se propose bien sûr d’éclaircir les dernières zones d’ombre de ce thriller sombre et original : la cause de la contamination de l’eau dans le secteur Covington, l’origine de la maladie de Michel ou comment l’architecte Norma Riis a trouvé la mort. Toujours aussi rythmée (à l’origine Cité 14 avait été pensée pour sortir sous forme de feuilleton de 24 épisodes) et surprenante, cette saison 2 clôt idéalement la série, qui renouvelle avec brio le roman noir. Il n’est en effet pas très courant de trouver, au milieu des malfrats sans foi ni loi, policiers ripoux, politiciens véreux ou reporters pugnaces habituels, des extra-terrestres aux pouvoirs étonnants ou des super-héros ayant choisi le côté obscur. Tout ce beau monde évoluant dans l’univers rétro-futuriste inventif créé par Gabus et Reutimann où c’est finalement l’Amour (qui l’eût cru ?) qui guide les actes de chacun. Messieurs les auteurs, vous êtes sûrs ? Il n’y a vraiment pas de saison 3 qui traine quelque part dans un tiroir…

 

(Intégrale – Les Humanoïdes Associés)