Skip to content Skip to footer

LA MARE (Kriek)

BD. Huub et Sara ont réagi très différemment à la mort, accidentelle, de leur jeune fils : si le père s’est réfugié dans le travail pour traverser cette épreuve, Sara n’a pas encore réussi à faire son deuil. Elle continue pourtant à voir un psychologue mais a dû mettre, depuis 6 ans, sa carrière, prometteuse, en stand-by car elle n’arrive plus à peindre. L’héritage, d’un grand-oncle mort, de cette vieille maison au beau milieu de la forêt arrive peut-être au bon moment pour Sara et son couple, qui bat de l’aile…

Si vous passez devant La Mare exposée sur l’étal de votre libraire préféré, il y a des chances que sa couverture en quadrichromie vous attire irrémédiablement. Magnifique et étrange à la fois, rappelant, avec son utilisation du noir, omniprésent, le grand Charles Burns, elle intrigue forcément et donne envie d’en savoir plus sur cette femme (Sara, bien entendu…) perdue dans ses pensées au milieu de cette forêt dense…Une mère endeuillée qui a l’impression d’être dans un “trou noir” depuis la mort de son fils. Et qui va s’intéresser de plus en plus aux symboles ésotériques mystérieux gravés sur les arbres autour de la mare derrière la maison et va s’enfoncer, inexorablement, dans sa psychose après avoir décidé d’arrêter ses médicaments…

Erik Kriek mène ce thriller, qui mêle psychologie et fantastique (la maison se trouverait pile à l’intersection de lignes d’énergie invisibles qui relient entre eux des lieux spirituels, d’après les carnets du grand-oncle que Sara a retrouvés dans le grenier, d’où les runes magiques présents sur les arbres…) et nous entraine dans la descente aux enfers de Sara, qui commence à voir son fils lui parler tandis que des disparitions étranges surviennent dans son entourage, de main de maître. Sombre, effrayant et teinté de mystère, La Mare, superbement dessiné, nous parle de culpabilité, de deuil et de la complexité de notre inconscient avec singularité. Une très belle découverte !

(Récit complet, 136 pages – Anspach)

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.