COULEUR DE PEAU : MIEL Tome 3 (Jung)

La valise est prête. Passeport et billets d’avion sont en règle. Cette fois, ça y est, quasiment 40 ans après avoir quitté la Corée du sud, Jung va enfin retourner dans son pays natal, lui qui a vécu en Belgique depuis que sa mère l’a abandonné sur le marché de Séoul alors qu’il n’avait que

FENETRES SUR RUE (Rabaté)

La collection Noctambule a jusque là fait un sans faute (sans citer toutes ses réussites, mentionnons tout de même la trilogie mordante d’Arthur de Pins, « La marche du crabe », ou le superbe voyage dans le monde de la flibuste qu’est « Le loup des mers » de Riff Reb’s). Elle n’entend pourtant pas vivre sur ses acquis.

CHEMIN PERDU (Fléchais)

Elliot, Charlie et Arthur partent pour une grande chasse au trésor organisée par les monos du Camp du bonheur. Carte en main, les 3 copains espèrent bien finir cette chasse « ringarde » aussi vite que possible, histoire de ne pas manquer le dernier épisode de « Dinosaures Ninja Warrior 2 » à la télé ! Pourtant, à mesure qu’ils

RETINE 2. Course dans le Salar (Piatzszek/Holgado)

Jeep le révolutionnaire et sa fidèle « yeux gris » Ipsy, Jude, riche héritière qui a rejoint la rébellion ainsi que Sacha, le fils du plus haut dirigeant de Rétine, et son chaperon la Compass ont tous embarqué clandestinement sur une Méta-loco qui va traverser le Salar, un vaste désert de sel, en direction de la Forge,

BILLY BROUILLARD Le chant des sirènes (Bianco)

Pour Billy Brouillard, les adultes sont des assassins : ils ont tué l’enfant qui était en eux. C’est pourquoi lui a décidé de ne jamais rejoindre le monde convenu, prévisible et banal des grands, pour pouvoir continuer à voir le merveilleux qui nous entoure : fantômes, sorcières, goules, nymphes ou démons. Pour cela, rien de plus simple :

PAROLES DE POILUS 2. Mon papa en guerre (collectif)

Le succès ayant été au rendez-vous, les éditions Soleil ont décidé d’étendre le concept de départ à d’autres thèmes (« Paroles de la guerre d’Algérie », « Paroles de Verdun »…). Du coup, j’imagine que vous êtes familiers de ces « Paroles de… » et de leur principe : des lettres d’origine remises dans le contexte de l’époque avec, en regard, leur

LA MARCHE DU CRABE Second tome : L’empire des crabes (de Pins)

Le Cancer Simplicimus Vulgaris, communément appelé crabe carré, a une étrange particularité : celle de ne pouvoir avancer qu’en ligne droite. Une sorte de malédiction (cette tare complique beaucoup la reproduction de son espèce !) qui durait depuis 400 millions d’années ! Jusqu’à ce que 3 crabes vivant sur les plages de l’estuaire de la Gironde ne décident

ECO 2. La bête sans visage (Bianco/Almanza)

Guillaume Bianco a semble-t-il décidé d’alterner les sorties des épisodes des 2 séries sur lesquelles il travaille actuellement. Comme le nouveau « Billy Brouillard » ( « Le petit garçon qui ne croyait plus au père Noël ») était sorti en 2010, 2011 était donc l’année du deuxième épisode d’ « Eco ». Un conte, pour ceux qui ne s’en souviennent

LE CLUB DU SUICIDE (Baloup/Vaccaro)

De l’avis même des membres des clubs huppés de gentlemen de Londres, on s’ennuie ferme dans la capitale anglaise en ce début de XXe siècle. Alors, à l’instar du prince Flouzel de Bohême, on s’encanaille, le soir venu, grimés, dans les bas fonds, pour tromper l’ennui. On s’aventure dans des bouges sordides à la recherche

PANDEMONIUM 3. Mort blanche (Bec/Raffaele)

1951. Doris Greathouse a fait admettre Cora, sa petite fille de 7 ans, au Waverly Hills Sanatorium. Malade de la tuberculose, elle espérait que l’hôpital de Louisville, grâce à ses traitements ultra modernes, pourrait la guérir. Mais depuis leur arrivée, la jeune mère a l’impression de vivre un cauchemar éveillé ! Il y eut d’abord les