LE GRAND VOYAGE DE RAMEAU (Phicil)

BD. Le petit peuple qui habite le Bois des mille feuilles mène une vie simple et modeste (il se nourrit de champignons et de racines) mais heureuse. Même si certains jeunes sont attirés par la ville des géants, les humains…Ils connaissent pourtant l’interdit formel d’avoir un contact avec eux depuis « la grande explosion », une légende

CONQUETES 6. Adonaï (Jarry + Istin/Benoit)

BD. Visiblement, Conquêtes a bien marché. En effet, prévue initialement en 5 tomes, la série joue les prolongations et va finalement proposer 5 nouveaux épisodes. Le concept de départ (les humains, divisés en groupes ethniques, ont dû quitter la Terre et sillonnent l’espace à la recherche de nouvelles planètes habitables), très souple, le permettant facilement

CONQUETES 4. Uranie (Istin/Louis)

BD. On vous rappelle le principe de cette série de SF : une Terre devenue inhabitable qui oblige l’Humanité, désormais répartie en 5 colonies, à aller chercher une autre planète d’accueil ailleurs dans l’espace. Chacun de ses 5 tomes raconte l’arrivée de l’une des 5 colonies sur la planète qu’elle s’est choisie pour s’implanter. Et dans

TROIS CONTES DE FANTOMES (Guy de Maupassant, illustré par Camille Garoche)

LIVRE. Les éditeurs jeunesse sortent régulièrement des romans et livres illustrés mais peu d’éditeurs de BD, et c’est dommage, perpétuent cette tradition. Futuropolis (on se souvient, par exemple, de Journal d’un corps de Pennac illustré par Larcenet ou de La Promesse de l’Aube de Gary illustré par Sfar) ou Soleil, via la toujours excitante collection

OLYMPUS MONS 6. Einstein (Bec/Raffaele)

BD. 5 heures et 20 minutes. Voilà le temps qu’il reste avant l’Apocalypse, la destruction de la planète Terre, quand le vaisseau spatiale extra-terrestre situé au fond des profondeurs de la mer de Barents explosera. 5 heures 20 minutes pour trouver une solution. Qui ne peut venir, a-priori, que d’Elena Chevtchenko. Car sur Terre, il

CONQUETES 3. Decornum (Jarry/Créty)

BD. Si vous avez lu les chroniques des 2 premiers volumes, vous commencez à connaître le principe de Conquêtes : une colonie terrienne obligée de trouver une nouvelle planète (la planète bleue est devenue invivable à force d’avoir pillé ses ressources et de l’avoir polluée…) pour s’établir et survivre. Dans ce tome 3, ce sont les

OLYMPUS MONS 4. Millénaires (Bec/Raffaele)

BD. L’intrusion de l’équipe d’ Ocean Pathfinders dans « Anomalie 1 » a déclenché un système de protection du vaisseau extra-terrestre qui va s’autodétruire pour éviter que des puissances ennemies ne puissent récupérer leur technologie. Une explosion si puissante qu’elle risque de détruire la Terre en même temps. Le compte à rebours est donc déclenché avant l’Apocalypse.

CONQUETES 1. Islandia (Istin/Radivojevic)

BD. Après l’Apocalypse qu’a connue la Terre, les différentes colonies humaines ont dû se résoudre à partir pour un ailleurs galactique. Les Germaniques ont, quant à eux, jeté leur dévolu sur la planète Islandia. Taux de diazote, de dioxygène et de dioxyde de carbone quasiment semblables à ceux de la planète bleue, des autochtones bipèdes

OLYMPUS MONS 3. Hangar 754 (Bec/Raffaele)

BD. Alors que les vaisseaux spatiaux extra-terrestres ont déclenché leurs mécanismes de protection (irradiations extrêmes pour les documentaristes canadiens qui ont approché de trop près le vaisseau du Mont Ararat en Turquie, comme les militaires russes plus de 70 ans avant eux et blocage des systèmes informatiques et électriques des bateaux et sous-marins croisant en

Read More